Quelques figures publiques mortes en 2021

L'année 2021 a été marquée par la mort de musiciens, de chanteurs, d'hommes politiques, d'universitaires, etc. L’insécurité, le Coronavirus et d’autres maladies ont coûté la vie à des millions de personnes à travers le monde, dont certaines personnalités reconnues par le public.

En cette fin d’année, c’est l’occasion pour nous de revenir sur certains décès marquant de l’année.

5- Le prince Philip, duc d’Edimbourg, mari de la reine Elisabeth II

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II depuis 73 ans, mourut le 9 avril 2021 à l'âge de 99 ans. L'annonce avait été faite via les réseaux sociaux de la famille britannique. "C'est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine a annoncé le décès de son époux bien-aimé, Son Altesse Royale le prince Philip, duc d'Édimbourg. Son Altesse Royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor", avait indiqué le compte rendu royal.

Des dirigeants politiques du monde entier avaient été éplorés par sa disparition.

Né sur l'île grecque de Corfou, le duc d'Édimbourg avait épousé la princesse Elizabeth de l'époque en 1947 mais la connaissait depuis 1939 – il était étudiant dans la marine britannique. Il avait 18 ans à l'époque et elle 13 ans.

4- Desmond Tutu

Lauréat du prix Nobel de la paix 1984 pour sa résistance non violente au régime d'apartheid (le système législatif qui ségrégeait les Noirs en Afrique du Sud), l'archevêque Desmond Tutu est décédé le 26 décembre à l'âge de 90 ans.

L'activiste a reçu un diagnostic de cancer de la prostate à la fin des années 1990 et a récemment subi plusieurs hospitalisations liées au traitement.

Après la fin de l'apartheid, l'archevêque Desmond Tutu a été nommé président de la Commission vérité et réconciliation d'Afrique du Sud, qui proposait d'enquêter et de punir les crimes commis pendant la période de ségrégation raciale.

Tutu et son ami de longue date Nelson Mandela ont longtemps vécu dans la même rue de la ville sud-africaine de Soweto, faisant du quartier le seul au monde à abriter deux lauréats du prix Nobel de la paix.

« Sa qualité la plus caractéristique est sa volonté de prendre des positions impopulaires sans aucune crainte. Une telle indépendance de pensée est vitale pour le succès de la démocratie », avait déclaré Mandela à propos de son ami.