Qu'est-ce qui a poussé la Finlande à demander des migrants

Avec 39,2 personnes de plus de 65 ans pour 100 personnes en âge de travailler, elle se classe au deuxième rang après le Japon pour l'étendue de sa population vieillissante, selon l'ONU, qui prévoit que d'ici 2030, le « rapport de dépendance des personnes âgées » passera à 47,5.


Le gouvernement a averti que la nation de 5,5 millions d'habitants devait pratiquement doubler les niveaux de migration à 20 000 ou 30 000 par an pour maintenir les services publics et couvrir un déficit de retraite imminent.


La Finlande ressemble à une destination attrayante sur le papier, avec un score élevé dans les comparaisons internationales pour la qualité de vie, la liberté et l'égalité des sexes, avec peu de corruption, de criminalité et de pollution.


Cependant, le sentiment anti-immigré et la réticence à employer des étrangers sont également répandus dans la société plus homogène d'Europe occidentale, et le parti d'opposition d'extrême droite finlandais obtient régulièrement un soutien substantiel lors des élections.

 

Ti Bwazòl 🧏‍♂️: ti Jak m te di'w sa kliyan kesso yo pa gen pwoblèm menm menm ak kesyon fredi sa ak nèj k'ap tonbe nan brezil la paske kesso te gentan fè pwovizyon pou yo e ou menm zanmi m sa w'ap tann pou vin pran djakèt pa'w la???