Mark Bryan, l’ingénieur qui se rend au travail en jupes et talons hauts

Mark Bryan, un américain de 61 ans, sans être intéressé à la mode, envisage de remettre en question les stéreotypes sexuels en matière de mode. Il est marié, père de trois enfants et vit dans une petite ville allemande, où il travaille comme ingénieur en mécanique. Il n'y aurait rien eu pour le distinguer s'il n'y avait pas eu sa garde-robe. Chaque jour, il porte une jupe et des chaussures à talons hauts, en les combinant avec sa chemise et sa cravate, car il les aime et se sent à l'aise.

En octobre 2020, Mark a rendu publique sa page Instagram, où il partage chaque jour les vêtements qu'il choisit – ce qui a fait vibrer les réseaux sociaux. En quelques mois, le nombre d'abonnés a grimpé en flèche, passant de 200 à 200 mille. En avril 2021, ils ont doublé et sont maintenant plus de 400 000. Dans chaque photographie publiée, le message est clair : « Les vêtements et les chaussures ne dictent le genre ou l'orientation sexuelle de personne ».

Dans une interview avec l'agence Ruptly, il a déclaré : "Je suis ici pour dire que n'importe qui peut porter ce qu'il veut, nous devrions être libres de porter ce avec quoi nous nous sentons le plus à l'aise". Il a ensuite ajouté : "Ce n'est pas parce qu'un homme porte une jupe qu'il est gay, cela n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle."

La première fois qu'i a porté des chaussures à talons hauts, il l'a fait pour plaire à sa petite amie de l'époque et avait 20 ans. Cependant, près de trois décennies plus tard, en 2016 plus précisément, Mark a recommencé à porter avec fierté des jupes étroites et des talons hauts pour travailler, faire ses courses et même à la maison

Il se préparait, avec sa femme, pour une soirée où le code vestimentaire était des tenues formelles lorsqu'il a décidé qu'il irait en "créature de conte de fées", comme il l'a expliqué à Vogue, et qu'il porterait des talons hauts. « Tout le monde à la fête m'a dit qu'ils m’allaient bien et s'étaient émerveillés de mon aisance à marcher en talons. C'est à ce moment-là que j'ai réalisé que j'aimais m'habiller comme ça. »

L'ingénieur américain a commencé par utiliser des talons bas, jusqu'à ce qu'il s'y habitue et grimpe jusqu'aux talons hauts et talons fins. «Mes collègues m'ont également mis au défi de porter des jupes, c'était une blague pendant six mois – jusqu'à ce que je puisse enfin travailler en jupe. Personne n'a été vraiment surpris. Personne ne s'est comporté différemment avec moi. Je suis la même personne, peu importe ce que je porte », a-t-il déclaré, cité par Vogue .

Entre l'ingénierie robotique et les séances photo de plus en plus fréquentes, vous avez plus de chances de trouver Mark Bryan, 61 ans, dans son garage en train de s'occuper de sa Porsche 911 de 1967 ou sur un terrain de football.

« À mon âge, je ne me soucie plus de ce que les autres pensent de moi. Je ne les reverrai probablement jamais. Mais il n'arrive pas beaucoup de voir les autres me montrer du doigt ou rire, la plupart m'ignore », a-t-il confié à Vogue . « Je ne vois rien de mal dans ma façon de m'habiller. Je ne pense pas que j'enfreins les règles. Je me sens libre de faire ce que je veux – et cela me donne la confiance en moi qui empêche les autres de m'attaquer. »