Les origines de La Toussaint, célébrée le 1er novembre

Dernière mise à jour : 10 nov. 2021


Selon les érudits, la Toussaint trouve son origine dans Halloween. Dans l'ancienne coutume celtique, les morts étaient censés débarquer pour rendre visite à leurs proches dans la nuit du 31 octobre et d'où l'origine des costumes, citrouilles et crânes illuminés, destinés à éloigner les visiteurs de l'au-delà. Avec la proximité des Celtes avec le christianisme, ces pratiques païennes ont été « christianisées » par l'Église catholique, qui a créé la fête de la Toussaint le 1er novembre pour faire fuir les mauvais esprits pour purifier l'environnement et célébrer la fête de la Toussaint, ainsi comme le jour de toutes les âmes, célébré le 2 d'une manière pure et libre des mauvais esprits.


Ainsi, la fête de la Toussaint est devenue une fête en l'honneur de tous les saints, connus et inconnus. A Antioche, au IVe siècle et le premier dimanche après la Pentecôte, les chrétiens ont commencé à honorer ceux qui avaient été martyrisés pour leur foi et, pensant qu'ils étaient déjà avec le Christ au ciel, les ont priés d'intercéder en leur faveur. La commémoration régulière a commencé lorsque, le 13 mai 609 ou 610, le pape Boniface IV a consacré le Panthéon (le temple romain en l'honneur de tous les dieux) à Marie et à tous les martyrs. Markale commente : « Les dieux romains ont cédé leur place aux saints de la religion victorieuse.

La date a été changée en novembre lorsque le pape Grégoire III (731-741) a consacré une chapelle à Rome à la Toussaint et a ordonné qu'ils soient honorés le 1er novembre. On ne sait pas avec certitude pourquoi il a fait cela, mais c'est peut-être parce qu'il y avait déjà eu un jour férié similaire, à la même date, en Angleterre. L'Encyclopédie de la religion déclare : « Samhain a continué d'être une fête populaire parmi le peuple celtique tout au long de la christianisation de la Grande-Bretagne. L'Église britannique a tenté de détourner cet intérêt pour les coutumes païennes en ajoutant une commémoration chrétienne au calendrier à la même date. Il est possible que la commémoration britannique médiévale de la Toussaint ait été le point de départ de la popularisation de cette fête dans toute l'Église chrétienne."


L'Église catholique célèbre le Festum Omnium Sanctorum (Fête de la Toussaint) le 1er novembre, suivi du Jour des Morts le 2 novembre. L'Église orthodoxe célèbre cette fête le premier dimanche après la Pentecôte, clôturant la saison liturgique de Pâques, tout comme l'Église catholique orientale. L'Église anglicane célèbre également la Toussaint avec le même sens que dans les Églises catholique et orthodoxe. Dans l'Église luthérienne, la journée est célébrée principalement pour se rappeler que tous les baptisés sont des saints et aussi ceux qui sont décédés au cours de l'année écoulée, de sorte que le sens de la célébration est également presque identique à celui des autres églises chrétiennes.