La Citadelle Laférière, la plus grande forteresse du continent américain

Après la proclamation de l’indépendance le 1er janvier 1804, Haïti vivait dans la crainte d’un retour éventuel des Français. Selon un historien qui décrivait l’état d’esprit de l’époque, le pays était maintenu sur pied de guerre. Ainsi, les premiers écrivains de la littérature haïtienne s’étaient engagés dans la bataille pour défendre l’indépendance.

Sur le plan politique, de nombreuses mesures étaient envisagées pour protéger l’indépendance fraîchement acquise. En ce sens, nos premiers dirigeants allaient décider de construire des forts afin de pouvoir contrer toute attaque française. C’est dans ce contexte que la décision de construire la Citadelle Laférière a été prise.

Les travaux de construction de la Citadelle de Laferrière débuta en 1805 suite aux ordres de Dessalines. Selon certaines sources, les travaux auraient duré 13 ans mais il semblerait que, selon un guide touristique, les travaux n'aient jamais été achevés.


La citadelle Laferrière est située dans la partie sud du Cap-Haïtien dans la commune de Milot. Elle est construite au sommet de la montagne du Bonnet-à-l'Evêque à 970 mètres d'altitude. Selon certains, la citadelle a été conçue par un mulâtre nommé Henri Barré, qui aurait étudié en France mais il n'y a aucun document ou enregistrement à ce sujet. Mais force est de constater que Christophe a joué un rôle important dans la conception de l'édifice si l'on considère les autres constructions qu'il a réalisées dans le royaume. De plus, il semblerait que Christophe ait voulu rivaliser avec le château de Versailles en France.


La citadelle est bâtie sur une superficie de 10 000 mètres carrés. Elle a une longueur de 200 mètres. Elle a une structure en forme d'angle, cette particularité fait qu’elle semble avoir une forme différente en fonction de la position de l’observateur. La citadelle est faite de pierre et, comme certains nous le disent, d'un mélange de peau de vache, de sang de vache et de chaux. Les murs mesurent entre 30 et 45 mètres de haut, ont une épaisseur de 4 à 8 mètres, l'espace est prévu pour 2000 soldats mais il peut en prendre jusqu'à 5000 si cela s’avère nécessaire.