Jeff Bezos veut combattre le vieillissement humain


Jeff Bezos dont la fortune est estimée à plus de 180 milliards de dollars ne finit pas de nous surprendre par ses actions. En effet, après avoir quitté le poste de PDG chez Amazon et voyagé dans l'espace avec Blue Origin, l'entrepreneur semble avoir embrassé un nouveau segment d'investissement.


Selon le MIT Technology Review, Bezos est désormais l'un des principaux bailleurs de fonds d'une startup qui recherche des techniques de rajeunissement du corps humain à partir de la biotechnologie. L'homme d'affaires n'a pas encore annoncé officiellement son implication, mais des sources entendues par le rapport et liées à l'entreprise confirment sa participation.


L'entreprise en question est Altos Labs, une jeune entreprise qui étudie les technologies de reprogrammation biologique - des méthodes permettant d'inverser le vieillissement naturel des cellules du corps et, par conséquent, de la personne. Dans la perspective la plus optimiste, cela pourrait conduire à une prolongation de la vie humaine en permettant même aux organes de fonctionner de manière optimale plus longtemps.

Altos Labs est en phase initiale de consolidation aux États-Unis et au Royaume-Uni, en recrutant des chercheurs et des cadres dans plusieurs régions.


Il n'y a aucune prévision que ce soit pour la commercialisation de produits ou de traitements basés sur les travaux de l'entreprise - de nombreuses recherches sont encore nécessaires pour éviter les effets secondaires, qui peuvent même inclure le développement de tumeurs. Pourtant, le marché commence à se tourner vers le segment, qui devrait déplacer de nombreux investissements dans les années à venir même sans que rien ne sorte du papier.


Ce projet visant la transformation d’une cellule à son etat primitif et le traitement de certaines maladies bénéficie de l’expertise de plusieurs scientifiques de grande renommée dont la française Emmanuelle Charpentier, prix Nobel de chimie ou le japonais Shinya Yamanaka, prix Nobel de médecine.

La reprogrammation cellulaire semble être un sujet qui fascine l’ancien PDG d’Amazon. En 2018, Jeff Bezos avait dans Unity Technologies, une societé de biotechnologie.

Le créateur d'Altos est le milliardaire russe Yuri Milner, fondateur de la société Mail.ru et investisseur dans des géants comme Facebook, Zynga, Twitter et Spotify, le tout via sa société de capital-risque DST Global. Milner est également un passionné de sciences avancées et, à la mi-2013, il a lancé un prix pour donner 33 millions de dollars US à 11 scientifiques de pointe dans les domaines de la physique, de la biologie et des mathématiques, c'est-à-dire 3 millions de dollars US pour chacun.