Découvrez 10 des endroits les plus dangereux au monde.

Lorsque nous pensons aux vacances, nous visualisons généralement des journées agréables dans des villes fascinantes, des plages idylliques ou d'autres magnifiques paysages naturels. Le tout avec confort et sécurité. Heureusement pour nous, le monde regorge de ces destinations… mais il y en a bien d'autres à éviter, en raison du danger qu'elles présentent.

C'est de ces destinations dont nous allons parler dans cet article : 10 des endroits les plus dangereux au monde. Certains ne peuvent pas être visités, comme une île située au Brésil. D'autres peuvent même recevoir des touristes… mais il faut être extrêmement prudent.

Vous êtes prêts?

1. Camino a los Yungas, Bolivie : la pire route du monde.

Considéré comme « la pire route du monde », le Camino a los Yungas relie la région de Los Yungas à La Paz, la capitale de la Bolivie. L'Estrada da Morte, comme on l'appelle aussi, a été ouverte en 1930 sur le flanc d'immenses chaînes de montagnes boliviennes, atteignant plus de 4 000 mètres d'altitude. La route à sens unique est longue de 65 kilomètres et extrêmement étroite, avec une largeur comprise entre 4 et 7 mètres. De l'intérieur des voitures, ce que vous voyez, c'est : d'un côté la montagne, de l'autre le vide de l'abîme.

Jusqu'en 2007, la route était la seule liaison entre La Paz et la région des Yungas - étant responsable de la mort d'environ 250 personnes chaque année, victimes d'accidents de voiture et de bus. Aujourd'hui encore, la route est défiée par les automobilistes, les motards et les cyclistes… mais bon, si vous ne faites pas partie des plus courageux, mieux vaut éviter cette aventure, non ?

2. Ramree Island, Birmanie : la patrie des crocodiles.

En Birmanie, un pays d'Asie du Sud-Est, il y a un endroit qui a été le théâtre de la plus grande attaque de crocodiles au monde. Les marais de l'île Ramree abritent des reptiles géants, qui peuvent atteindre jusqu'à 7 mètres de long et peser une tonne ! Pendant la Seconde Guerre mondiale, environ un millier de soldats japonais ont été forcés de traverser cette région pleine de crocodiles d'eau salée. Certains n'ont pas survécu à cause de maladies tropicales, d'autres ont été étouffés par la boue. La plupart, cependant, ont été dévorés par les animaux.

3. Île Queimada Grande, São Paulo.