Ce qui a marquée la présidence de Vilbrum Guillaume Sam.

Vilbrun Guillaume Sam

Jean Vilbrun Guillaume Sam est le fils de l’ancien président Tirésias Simon Sam. Il a été président d'Haïti de mars à juillet 1915. La présidence de Sam a été marquée par la montée du chaos et de la violence qui ont entraîné l'occupation du pays par les Marines américains. Tout en répondant aux pressions américaines pour organiser une mise sous séquestre douanière similaire à celle que les Américains avaient créée pour la République dominicaine, Sam a passé le plus clair de son temps à combattre ses ennemis politiques, dirigés par le virulent anti-américain Rosalvo Bobo. Sam a ordonné l'exécution de 167 prisonniers, dont beaucoup de partisans de Bobo. En représailles, le 28 juillet 1915, il est lynché et massacré par la foule à Port-au-Prince. Peu de temps après, les Marines américains ont occupé Haïti.

Si les cas de Dessalines, de Leconte et de Jovenel Moïse peuvent être compris comme des assassinats, nous doutons qu’il en soit de même pour les deux (2) autres. Dans le cas de Salnave, ses bourreaux ont essayé de donner un aspect légal à leur acte à travers ce jugement qui a conduit à son exécution. Pour ce qui est de Vilbrun Guillaume Sam, il a été victime de la furie populaire.