Ce qui a marqué l'époque du pape Paul III

Pape Paul III

Avant d'être ordonné pape, Alexandre avait déjà eu quatre enfants illégitimes avec une noble italienne. Deux de ses petits-enfants ont même été nommés cardinaux après son investiture. C'était un homme qui aimait les fêtes, les carnavals, etc.


Ce qui a marqué son époque, cependant, ce sont les réformes qu'il a tenté de mettre en œuvre dans l'Église. À l'époque, Martin Luther menait sa Réforme protestante et le pape tenta de contenir cette protestation de diverses manières. C'est le pape qui a convoqué le Concile de Trente, une contre-réforme qui cherchait à répondre aux critiques protestantes.

Il a établi l'Inquisition romaine, créant de larges pouvoirs de censure et de punition contre ce que l'Église considérait comme une hérésie. Et il a également excommunié le puissant roi Henri VIII, mettant l'Angleterre de côté dans le monde catholique (ce qui a abouti plus tard à la fondation de l'Église anglicane).


C'est pendant son pontificat que le célèbre tableau Le Jour du Jugement a été peint sur le mur de la chapelle Sixtine par Michel-Ange. Le peintre, travaillant contre lui, a représenté le pape avec un serpent enroulé autour de son corps et des oreilles déformées.