7 îles du monde interdites aux visiteurs

Vous aimez voyager, n’est-ce pas ? Chaque fois que nous découvrons un endroit qui nous etait inconnu nous écrivons une nouvelle page du livre de notre expérience. Notre planète regorge de sites attrayants et pourvus d’un charme naturel. Cependant, en plus de ces endroits qui attirent de nombreux visiteurs à cause de leur beauté, il en existe d’autres dont l’accès est interdit aux visiteurs pour des raisons diverses.

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir sept (7) îles à travers le monde inaccessibles aux visiteurs.

1. Monkey Island, États-Unis

Située en Caroline du Sud, cette île abrite plus de 4 000 singes. Les animaux ont été infectés par le virus de l'herpès B et ont été isolés sur l'île.




2. Île North Brother, États-Unis

Actuellement, cette île est abandonnée et hors de portée du public. Il se trouve à quelques kilomètres de New York et a un passé très tragique. Plus de 1000 personnes y sont mortes après le naufrage d'un navire à passagers à proximité.

L’île a d'abord été utilisé comme hôpital avant d’accueillir en 1885 une asile dédiée à la mise en quarantaine d'individus touchés par la fièvre typhoïde ou la variole. Dans les années 50, l'île est transformée en centre de désintoxication pour héroïnomanes.

La dernière occupante notoire des lieux est Mary Mallon également connue sous le nom de Mary Typhoïde. Elle fut la première personne aux États-Unis identifiée comme porteur sain de la fièvre typhoïde. Elle causa l'infection de 51 personnes avant d'être mise en isolement sur l'île.

3. Île de Niihau, Hawaï

L'île de Niihau est également appelée « l'île interdite » car elle est une propriété privée et seuls quelques-uns ont le privilège de s'y rendre. En 1952, lors de l'épidémie de polio, il a été interdit d'entrer et de sortir de l'île.