5 hommes politiques dont la mort a scandalisé la société

Il y a un peu plus de 7 mois, le président haïtien Jovenel Moise a été violemment assassiné en sa résidence officielle, située à Pèlerin 5.

Dans un communiqué, le Premier ministre de l’époque, Claude Joseph, avait rapporté qu'"un groupe d'individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol, ont attaqué la résidence privée du président de la République".

Jusqu'à présent, malgré de nombreuses arrestations et des dénonciations on n’est pas encore parvenu à identifier les auteurs intellectuels du crime.

L'exécution de Jovenel Moise n'était pas la première mort d'un homme politique à scandaliser la société. Dans cette optique, nous avons sélectionné 5 autres meurtres politiques qui ont secoué le monde.

Découvrez-les ci-dessous.

1. Archiduc François-Ferdinand

En ce qui concerne les meurtres aux répercussions historiques, aucun d'entre eux ne surpasse la mort de l'archiduc autrichien François-Ferdinand en 1914. Lors d'une visite dans la ville de Sarajevo, l'homme et sa femme ont été abattus par Gavrilo Princip, membre du groupe Hand Black — cellule terroriste mécontente de la domination autrichienne dans les Balkans.

Dans le plan initial, une bombe était censée avoir mis fin à tout, mais lorsque l'un des conspirateurs a échoué et a raté l'explosif, faisant exploser une autre voiture dans l'entourage, les autres se sont effondrés. Par chance, la voiture (ouverte) de l'archiduc s'est arrêtée devant Princip après que le conducteur a pris un mauvais virage. Le Serbe a ensuite terminé le service avec deux coups de pistolet. La mort de Ferdinand a activé le système d'alliance de l'Europe et s'est avérée être le déclencheur de la Première Guerre mondiale.

2. John F. Kennedy

L'un des présidents les plus populaires des États-Unis, Kennedy était à Dallas, au Texas, le 22 novembre 1963. Il se trouvait dans une voiture ouverte vers le centre de la ville, où il parlerait, mais son voyage a été interrompu par les coups de feu de Lee Harvey Oswald.

L'assassin a tiré trois fois. Il a raté le premier, a touché le deuxième au cou du président et le troisième à la tête, le tuant. Le gouverneur du Texas, John Connally, a également été blessé mais a survécu. Survenu au plus fort de la guerre froide, l' assassinat de Kennedy fait toujours l'objet de plusieurs théories du complot impliquant des entités telles que la CIA et le KGB ou encore le vice-président de l'époque, Lyndon Johnson.

3. Mahatma Gandhi